02.38.43.75.10
Sélectionner une page

La république du centre

03/04/2021

À 114 ans, l’Alerte Saint-Jean reste dynamique

Jean-Marie Leroux, président avec Michèle Labarre, trésorière (à gauche) et Jacqueline Dorard, secrétaire. © Droits réservés
Née en 1907, à Saint-Jean-de-la-Ruelle, elle a bien grandi. La plus ancienne association locale, l’Alerte Saint-Jean a tenu son assemblée générale annuelle, en distanciel.

« Habituellement, on se réunit dans une grande salle, on vote le rapport d’activités, le rapport financier, le rapport moral, puis on participe au renouvellement du tiers sortant des membres du bureau, et on fête l’événement autour d’un vin d’honneur… moment de convivialité entre les adhérents », lâche Jean-Marie Leroux, le président.

Mais, cette année, les quelque mille membres de l’Alerte Saint-Jean ne se sont pas retrouvés. C’est en distanciel que chacun a pu exprimer ses choix. En outre, les effectifs ont fondu après la première année de pandémie et 30 % n’ont pas renouvelé leurs cotisations malgré une ristourne de 10 %.

Michèle Labarre, la trésorière, le déplore mais reconnait que « c’est ainsi dans toutes les associations sportives. Il est difficile d’en vouloir à des gens qui ont payé leur cotisation et n’ont rien en échange ! ». Jacqueline Dorard, secrétaire et membre de la section gym détente, rappelle que certains cours continuent d’exister en visio, via Zoom, et que les cours de zumba, avec Christel Pallot, ont repris sous le préau.

« Il faut rester positif »

Malgré la facilité de voter par Internet, sur les 693 membres concernés, seuls 188 se sont exprimés. (70 % d’entre eux étant des adhérents de gym détente et loisirs détente). Jean-Marie Leroux se dit très déçu du taux de participation, même si cela n’a pas empêché d’adopter l’ensemble des rapports, d’activités, moral et financier, ainsi que l’affectation du résultat. L’association, avec ses six salariés et son budget de 200.000 euros, est une véritable PME. La moitié des recettes provient des cotisations, et de la municipalité qui verse une subvention de 40.000 euros.

« Il faut rester positif et motivé. Il faut continuer, rebondir et, surtout, garder le lien », conclut le président.

Bureau. Au moment du renouvellement, Marie-Thérèse Martin et Jean Monet, sortants, ont été réélus. Une réunion aura lieu prochainement pour composer le bureau pour les trois années à venir.

 Source : La République du Centre : Saint-Jean-de-la-Ruelle