ALERTE SAINT JEAN

SON HISTOIRE
 

 

Découvrir les activités de l'ASJ

L’histoire de l’ALERTE SAINT JEAN

L’Alerte Saint Jean (A.S.J.) fut fondée dès les premières années du siècle dernier, plus précisément le 20 août 1907.

L’ALERTE AU FIL DES ANNÉES

En prélude, le 19 août 1906, se déroula une fête de Gymnastique offerte par les Pieds Blancs les Aydes.

Pourquoi Alerte ?

Nul ne peut le dire aujourd’hui, mais ce patronyme lui convient très bien, car, elle est toujours vaillante et dynamique.
A l’origine sous la direction du curé de la paroisse, l’abbé, THENOT se pratiquaient du tir et de la gymnastique.

Alerte Saint Jean Fêtes de Jeanne d'ARC

L’association était affiliée à la FGSPF. Le premier président fut Monsieur GRILLON. Grâce au prêt d’une généreuse bienfaitrice, la construction d’une salle paroissiale (à côté de l’église) permit à une troupe de comédiens de s’exprimer dans diverses œuvres théâtrales.

Les bénéfices des séances, outre le remboursement de l’emprunt, permirent un « voyage » à Vitry aux Loges et Combreux !
A cette époque, pour la pratique de la gymnastique basée sur la force, le matériel était rudimentaire.

1908 : date mémorable, premier concours à Saumur (3 jours voyage compris … ).

On dénombrait alors une trentaine d’adhérents et 120 membres honoraires.
Après la tourmente de la guerre 14-18 au cours de laquelle 12 jeunes périrent, les activités reprirent avec l’apparition du Cross. La clique animait les fêtes locales et accompagnait la section de gymnastique lors des concours et sorties.

Mais vers 1930 : l’Alerte connut quelques difficultés : manque de discipline, mauvaise entente…
Plusieurs moniteurs se succédèrent à la section de gym. De plus elle perdit son Président Monsieur JAVOY, victime d’un accident de la route en 1933.

Alerte Saint Jean La section Féminine 1946

Toutes les activités se déroulaient dans la même salle que ce soient la musique, la gymnastique ou le théâtre ; ce qui n’était pas sans poser des problèmes de planning.

L’organisation d’une kermesse annuelle avait pour but essentiel de subvenir aux frais de fonctionnement.
Après un défilé dans le faubourg de Saint jean, le spectacle était assuré par plusieurs « sociétés ».

Alerte Saint Jean la section gymnastique de l'ASJ 1946-1948

Printemps 1939 : plusieurs jeunes prennent la direction de la section gymnastique, mais l’occupation allemande entrave les activités (couvre-feu, camouflage des lumières, restrictions de toutes sortes … ).

Monsieur BOIS Président fut convoqué à la « kommandantur » pour distribution de tracts par certains « facteurs ». La salle fut réquisitionnée et servit de cantine. Cependant les Crossmen poursuivirent leur entraînement durant quelque temps. Mais il y eut des prisonniers et les effectifs baissèrent.

1942 : Une douzaine de jeunes de l’ASJ répondent à l’appel du maire pour renforcer l’effectif du corps de Sapeurs Pompiers décimé par les événements.

La libération avec le retour des absents redonna du souffle à toutes les activités.1945 : Naissance d’une section féminine «les Abeilles St jean», elle proposait aux jeunes filles, Danse et Gymnastique.

1946 : Un concours rassemble à l’institution des jeunes Sourds 500 participants…

1947 : Création d’une section basket.

Dans les années 1954-1955, l’aménagement des locaux rue de BAGNEAUX, sous la direction de l’Abbé KELLER, donne un nouvel essor à l’Alerte ; de nouvelles sections sont créées : ping-pong, tir et volley-ball. Les résultats, les anecdotes et l’état civil au sein de l’ASJ étaient relatés dans un bulletin dénommé « Micro ».

Souvent à cette époque, les membres actifs pratiquaient plusieurs disciplines, peut être au détriment de leur réussite, mais ils contribuaient ainsi à maintenir une bonne ambiance au sein de l’association et au déroulement de diverses organisations.

C’est ainsi que dans un cadre magnifique, de belles fêtes de nuit réjouirent des publics ravis et chaleureux.

Mais le progrès est là, la technique évolue, de nouvelles installations s’avèrent indispensables.
Grâce à l’aide de la Municipalité, les basketteurs apprécièrent de pouvoir évoluer dans le gymnase M. MILLET , les gymnastes, dans la salle d’agrès sous les tribunes du stade, puis dans la salle spécifique aux 3 Fontaines et le Tennis de Table rue Croix BAUDU.
Les cours de Danse et de Gymnastique d’entretien se partageant, pour leur part, les salles de la Musique et de la Danse et la salle paroissiale.

1987 : Nouvelle section les « Loisirs détente », les anciens sont comblés par les nombreuses activités mises à leur disposition : Marche, Pétanque, Vélo, Cartes. Cette section reste fidèle à la rue de BAGNEAUX.

La musique de l'Alerte Saint Jean 1946-1948
1994 – Par manque d’effectifs tant au niveau des joueurs que de l’encadrement la section Basket est dissoute.

Association toujours en mouvement et à la recherche d’évolution, l’Alerte en 1996 donne naissance à une nouvelle section : le badminton . Cette petite dernière à assuré ses entraînements au gymnase M. MILLET jusqu’en 2008 et maintenant se trouve au gymnase des 3 Fontaines..

2007 Les 100 ans de l’ASJ

100 ans et toujours alerte. Un âge respectable qui montre le chemin parcouru et l’ancrage dans la vie locale.».

Au-delà des résultats sportifs qui sont excellents, l’ASJ rassemble, par le nombre de ses activités, toutes les générations et tous les publics. Ce centenaire est l’occasion de faire appel à la mémoire de l’association en mobilisant les anciens.

D’ailleurs ne dit-on pas souvent « La Grande famille de l’Alerte »

Cet anniversaire est placé sous le signe des festivités. Office religieux, hommage au monument aux morts, exposition en images pour le côté solennel, banquet suivi d’une soirée dansante pour le côté festif.

En 2007 la section Tennis de table prend son indépendance et ne fait plus partie de l’Alerte Saint Jean

2011 – la section TIR est dissoute faute d’un nombre suffisant d’adhérents et d’un coût élevé de mise aux normes du stand de tir.

2017 – l’Alerte St Jean a 110 ans

Doyenne des associations stéoruellanes composée de 6 sections (badminton, danse, gymnastique, gym détente, loisirs détente et volley-ball) l’ASJ compte plus de 800 adhérents qui se partagent entre loisirs et compétitions

Cet anniversaire fut l’occasion de présenter, à l’espace Anna Marly, une exposition retraçant l’histoire et l’évolution de l’ASJ.

Le 10 juin furent organisées des démonstrations par sections et le préau récemment construit fut inauguré en présence de nombreux adhérents, du Conseiller Départemental, Maire et d’élus de la commune.

Expo photos vernissage

Expo photos

Inauguration du préau

Badminton

Danse

Gymnastique

volley-ball_alerte_saint_jean

Gym’détente

Loisirs détente

Volley-bal